PENSEZ A CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR
ET ALLEZ DANS LES ARCHIVES DU BLOG, VOUS Y TROUVEREZ DES IDEES DE RANDOS.

dimanche 14 janvier 2018

Pic du Teilhet depuis Asté.

Ce matin on avait prévu une sortie trail d'une quinzaine de kilomètres. Mais la météo n'étant pas top, on va raccourcir. On démarre notre sortie juste au dessus de Asté sous une bonne pluie. Pas très motivant mais on a un trail en vue, faut s'entrainer un petit peu !!
C'est parti !!
On passe près de la source de Crastes que nous irons voir au retour.
Vu la quantité de mousse, on se doute bien que le soleil n'est pas trop présent tout au long de l'année.
Mais c'est très beau !
On arrive à un embranchement. On part à droite vers le Teilhet, on reviendra par la gauche au retour si tout va bien !!
On ne court plus. La pente est sévère et glissante. La pluie laisse peu à peu la place à la neige. 
Ca commence à blanchir. C'est plus agréable d'être sous la neige que sous la pluie.
Le vent souffle, la neige tombe à gros flocons. Plus on monte, plus ça blanchit.


Mi guapa est comme un poisson dans l'eau. Sauf que là, l'eau s'est transformée en neige. C'est magnifique !
On est proche du Teilhet. Ca neige tant que ça peut, la visibilité est de plus en plus mauvaise.
On décide d'aller jusqu'au pic du Teilhet en passant par le puit de glace. Je connais très bien les lieux, aucun risque qu'on se perde.
le puit de glace.
Le pic dans un semi brouillard...
Nous voilà au sommet du Teilhet. On ne va pas trainer. Ca se bouche de plus en plus, il neige, il y a du vent. On se croirait en hiver !! L'hiver en janvier, on aura tout vu !! ;-)
Après avoir chaussé nos Yaktrax, on attaque la descente pour rejoindre la cabane d'Adrien.
Toujours aussi belle !!
A l'intérieur, il y a de quoi se réchauffer !! :-))) Tout ça était posé sur la table. Des gens ont dormi ici cette nuit, les braises dans la cheminée sont encore chaudes. On a touché à rien. On va profiter de ce petit répit à l'abri pour manger une pate d'amande avant de poursuivre notre sortie.
Allez on repart !!
On va suivre ce long couloir blanc en direction du casque du Léris.
Beaucoup de neige !! On en prend plein la tête !! Les flocons nous fouettent le visage. 
Par endroit les cumuls sont importants. Ici on en a jusqu'aux genoux ! Quand vous pensez qu'il y a douze heures, il n'y avait pas un pet de neige dans ce coin !! Impressionnant !
Au lieu d'aller vers le casque, à droite, on va prendre la piste qui descend sur la gauche. Je sais ou elle mène, je l'ai prise une fois.
On peut à nouveau courir. On est protégé du vent. C'est magnifique avec toute cette neige.
Un peu plus loin, on va laisser la piste sur notre droite et descendre à gauche sur un sentier.

On perd très vite du dénivelé. La quantité de neige diminue vitesse grand V.

Le ciel s'éclaircie un peu. Plus de neige, plus de pluie. On retrouve la verdure et les arbres recouverts de mousse.
Il faut rester vigilant car le terrain est humide et glissant et chaque pierre ou roche est une savonnette.

On vient de passer l'embranchement de ce matin. La boucle est bouclée. Il nous reste un bout de piste à parcourir.

On va passer voir la source de Crastes...
On repart aussitôt pour rejoindre notre voiture en mode plus cool. On a fait une bonne descente.
Apparemment on n'en a pas fait assez, elle a encore du jus !! :-))) On ne pensait pas trouver autant de neige. Ce fut une agréable surprise même si on n'a pas pu faire tout ce qu'on voulait ! On se rattrapera le week-end prochain ! ;-)
Cliquez pour voir le parcours.

samedi 13 janvier 2018

Boucle par le plo del Naou.

Bon, ce matin on s'est un peu mélangés les pinceaux. On a prévu de faire une boucle en partant du lac de Payolle en passant par l'Aspin. Mais on a raté l'embranchement qui mène vers l'Arcoch et nous voilà à rouler sur la route du col d'Aspin. Ca commence bien !!  Donc on va démarrer du col.
 L'avantage c'est que notre randonnée va commencer pour une fois par une longue descente. C'est rare!
 On va prendre la piste qui mène à la route de la hourquette d'Ancizan.
Le pic du Midi apparaît entre les sapins.
 Petit zoom...
 Le lac de Payolle...
 Après 5km de descente tranquille, on rejoint la route de la hourquette.
 Mais on ne va pas y mettre les pieds car on va prendre l'autre piste. Mais celle ci remonte. A m'en donné, fallait bien que ça arrive !

 On va passer à coté des cabane de la Hosse.

 Puis on va monter par un petit sentier assez raide. Vous remarquerez que pour le moment, on n'a pas eu l'occasion de chausser les raquettes.
 Il y a de la neige mais pour le moment c'est raisonnable.
 On a retrouvé la large crête que l'on va suivre jusqu'au plo del Naou.
 La pente est sévère. On suit des traces de raquettes, ce qui nous facilite un petit peu la montée.

 Allez, encore un petit effort !! :-)
On y est. La borne du sommet dépasse au dessus de la neige.
 On va manger ici avec une belle vue tout autour de nous.

En fait on va se dépêcher de manger car un vent glacial souffle sur la crête.
 Vite fuyons !!! Par contre ne pas passer trop près de la corniche ! Et pour la descente, on a enfin chaussé nos raquettes.
 Le lac de Payolle beaucoup plus bas.
 On va naviguer sur les crêtes de Bidour. On se régale !!


 En approche du col d'Aspin, avec le signal de Bassia devant nous.
 On quitte la crête pour rejoindre une piste un peu plus bas.
 Elle va nous ramener au col d'Aspin.
 Et voilà ! Fin de notre boucle. Une boucle de près de 12km avec 625m D+. Ca ira pour aujourd'hui. :-)

Cliquez pour visualiser le parcours.