PENSEZ A CLIQUER SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR
ET ALLEZ DANS LES ARCHIVES DU BLOG, VOUS Y TROUVEREZ DES IDEES DE RANDOS.

dimanche 22 juin 2014

Ma montée de la crémaillère.

Un semaine après l'Anéto trail, je suis à Bagnères de Luchon pour la montée de la crémaillère.
Un kilomètre vertical. Une première pour moi. En général plus ça monte, plus je recule dans le classement. Je ne suis pas prêt de porter le maillot à pois rouge !! Surtout quand on voit le profil de course d'aujourd'hui !!
Je suis en compagnie de LE GROUPE toujours dans la bonne humeur !!
On va faire un tout petit échauffement dans le parc, pas besoin de plus d'autant qu'il fait déjà très chaud !!
on va ensuite rejoindre les autres concurents sur la ligne (inexistente) du départ. Même en terre étrangère, Michelle est connue et reconnue !!
Le départ est donné à 9h30. Les 144 participants sont lachés. Les deux cents premiers mètres se font en courant. Mais dès que l'on rentre dans le bois, la pente s'élève sèchement !!
Ici les batons ne sont pas autorisés. Tout se fait à la force du cuissot !! Joseph est parti plus vite que moi. Je m'attends à me faire doubler très vite pas Michelle. C'est le genre de course qui lui plait !
A peine ai je fini de penser ça que Michelle me passe tel un avion !! Elle me dit "suis moi, comme à l'entrainement !!" Sauf qu'à l'entrainement elle est toujours derrière et que sur des course comme celle ci, elle est insuivable !! Au revoir !!!!!
La plupart du temps on monte à l'ombre dans la forêt. Heureusement car ça cogne pas mal aujourd'hui !!
Au bout d'un quart d'heure, le premier ravito. Je prends une éponge que je presse au dessus ma tête, et je bois un grand verre d'eau !
Il y a deux ou trois légers replats sur le parcours qui permettent de courir un peu. Sinon la majeure partie du parcours se fait en marchant. Je ne parle pas des premiers !!
Une demi-heure de course (en gros), le second ravito. Là pareil, je bois un bon verre d'eau, je m'arrose et je repars. Juste après, un mur se présente devant nous.
Puis le passage sur le viaduc, qui lui aussi se monte avec difficulté ! La pente est très prononcée !
J'ai des coureurs juste devant moi mais impossible de revenir sur eux. Ils montent doucement, mais moi aussi !!
Je vais passer au KM vertical en une heure et quelques secondes. Mais la course n'est pas finie encore !
A la sortie de la forêt, j'aperçois les batiments de Superbagnères où se trouve l'arrivée.
Un dernier gros raidillon avant l'arrivée. On est au soleil mais la température est meilleure du fait qu'on soit à 1800m et qu'un vent agréable souffle.
Plus que quelques mètres à parcourir, je vais les faire en trottinant.
photo Jeannot.
Oufffff !! Je franchis la ligne d'arrivée. Le temps de discuter avec Joseph, voilà déjà Brigitte.
Et voilà, tous les membres de LE GROUPE ont reçus leur belle médaille. Michelle l'inusable termine 54ème en 1h05'37. Joseph l'infatigable  termine 75ème en 1h09'51. Moi l'irrécupérable, je termine 89ème en 1h13'21". Enfin Brigitte l'incroyable (car elle a failli me battre, pfffff !!), termine 95ème en 1h15'17.
On nous avait dit qu'on descendrait avec les oeufs. Bon là c'est mal barré !! On va donc descendre en bus à Bagnères de Luchon pour aller prendre une douche bien méritée et pour applaudir Michelle qui a finit première V3. Parcours costaud mais court. Une belle expérience à renouveler !!



 
 







 
 

2 commentaires:

  1. J'espère que tu as pris du plaisir à monter à super par le trajet de la crémaillère,pour ma part je l'ai fait plusieurs fois quand j'étais jeune, mais par le train à crémaillère.
    Bravo à toute l'équipe

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pris du plaisir, mais c'était pas facile !! :-) Merci Michel, à bientôt !!

    RépondreSupprimer